Gouvernance Partagée

Repenser notre « faire ensemble » à l’échelle d’un projet, d’un service, de l’organisation

La Gouvernance Partagée : c’est quoi ?

La gouvernance partagée (ou participative) est une manière de distribuer le pouvoir et les responsabilités visant à réduire ou à supprimer la concentration des pouvoirs entre les mains d’un petit nombre de personnes, pour les répartir au plus près du terrain entre les membres de l’organisation.

Ce modèle s’appuie sur une formalisation claire et transparente de la distribution de l’autorité et du pouvoir d’action et sur un projet commun qui rassemble et guide les décisions.

Autonomie, confiance et relations de coopération au service du projet commun en sont les pierres angulaires.

La Gouvernance partagée ce n’est pas

R

Le flou sur qui fait quoi

R

Tout le monde décide de tout .. et de rien !

R

Des réunions à n'en plus finir

R

De la liberté sans contrepartie

Ce que demande une Gouvernance partagée

R

Des rôles ajustés à la réalité

R

Une répartition du pouvoir et des responsabilités

R

Des temps ciblés et balisés de coordination

R

Des processus de décision adaptés aux types de situation rencontrées

R

Un leadership partagé autour d'un projet fédérateur

Pour quoi ?

L’organisation conventionnelle, héritage de la révolution industrielle basée sur le « prévoir et contrôler », n’est pas adaptée au monde VICA (Volatile, Incertain, Complexe, Ambigu) ni aux générations d’aujourd’hui.

La gouvernance partagée mobilise créativité et réactivité à tous les niveaux.
Via des prises de décision connectées à la réalité du terrain, elle offre adaptation, souplesse face aux changements qui se présentent.

La hiérarchie conventionnelle, avec sa concentration des pouvoirs, fait la part belle au culte de l’égo et de l’égoisme. Elle épuise les ressources humaines et produit beaucoup de « déchets » (perte d’énergie, de sens, burn-out, désengagement au travail, arrêts maladie, chômage,..).

La gouvernance partagée propose de partager la charge mentale !
En permettant à chacun d’être acteur du pilotage stratégique et opérationnel, elle développe l’autonomie et la responsabilisation de chacun vis à vis du projet commun.

Pour qui ?

La gouvernance partagée peut se pratiquer à l’échelle d’un projet, d’un service, d’une entité ou d’une organisation tout entière. Elle peut être initiée dés lors qu’il existe de la liberté d’action sur l’organisation du « faire ensemble ».

Dans de nombreuses organisations de toutes dimensions et de tous secteurs, la gouvernance partagée est déjà à l’œuvre.
Frédéric LALOUX dans son best-seller « Réinventing organizations » (2015) les décrit comme les « organisations opales ».
Elles s’inspirent, entre autres, des modèles de la sociocratie, de l’holacratie.

Conditions pour « se lancer »

Un leader et/ou une équipe noyau motivé.e

Prêt.e à redistribuer une partie de son pouvoir.

De la patience

Fonctionner en gouvernance partagée est un changement culturel. Faire évoluer nos habitudes, postures ou croyances bouscule et prends du temps !

Etre accompagné.e

Clarifier ses besoins et intentions, emprumter le chemin le plus adapté. Expérimenter en sécurité, débriefer, se former, prendre du recul.

Comment ?

Pas d’itinéraire tout tracé !  Le chemin est à construire avec vous et votre équipe en fonction de vos spécificités, de ce que vous voulez atteindre et des moyens à votre disposition.

Temps collectifs, formations, expérimentation, débriefing.. Nous proposerons et affinerons avec vous les étapes les plus adaptées pour embarquer à votre rythme dans cette transformation.

En cohérence avec les principes à l’œuvre en gouvernance partagée,  il s’agit de ressentir et d’ajuster en fonction de la réalité présente.

Deux intentions guident nos choix :
– avancer en sécurité pour vous et vos équipes
– cultiver votre autonomie.

C’est une aventure humaine qui fait grandir ceux et celles qui s’y engagent !

Passons à la première étape de notre collaboration

Echangeons sur
votre besoin !